Biographies / Monographies

  • L'autobiographie du meilleur et du plus populaire des navigateurs français. Préface d'Erik Orsenna
    Après avoir navigué avec sa mère aux Glénans, à 10 ans, Jean Le Cam construit seul son propre voilier pour faire des ronds dans la baie de La Forêt. Puis il navigue avec son ami d'enfance Hubert Desjoyeaux, le frère de Michel, seul double vainqueur du Vendée Globe, avec lequel il créera le chantier naval CDK, à l'origine de la construction de nombreux voiliers mythiques (Poulain, Jet Service, PRB, Foncia...).
    À 14 ans, il débute la compétition puis s'embarque au côté d'Éric Tabarly pour faire son service militaire. À 19, il participe à sa première Solitaire du Figaro qu'il remportera trois fois par la suite. Mais c'est sur le mythique tour du monde en solitaire, le Vendée Globe, que Le Cam vivra ses plus grandes heures de navigateur solitaire. En 2004-05, il est la révélation de la course, luttant bord à bord avec Vincent Riou qui ne le précèdera que de 7 heures à l'arrivée.
    En 2008-09, alors qu'il aborde le cap Horn en troisième position, il chavire après avoir perdu son bulbe de quille. Il doit se réfugier à l'intérieur de la coque, bateau renversé. C'est Vincent Riou qui le récupère in extremis. Et en 2020, alors qu'il fait la course dans le trio de tête, il se déroute pour récupérer Kevin Escoffier qui a déclenché sa balise de détresse. Jean Le Cam arrive sur zone mais le temps de manoeuvrer dans une mer agitée, il perd le contact visuel avec le radeau d'Escoffier. Il le sauvera finalement six heures plus tard et reprendra la course qu'il terminera 4e et premier des non-foilers.
    Fêté en héros aux Sables-d'Olonne, Le Cam stupéfie alors le public lorsqu'il révèle qu'il a vécu un enfer lors de ses derniers jours en mer, devant manoeuvrer avec une côte cassée et une coque " délaminée " qui menaçait de céder à tout instant. Jusqu'au dernier jour, il a risqué de perdre son bateau.
    Mais Jean Le Cam, n'est pas qu'un immense marin au palmarès impressionnant, ce qui lui a valu son surnom de Roi Jean. C'est aussi une forte personnalité, un personnage truculent et attachant. Ainsi, en 1989, alors qu'équipier de Tabarly sur la transat en double Lorient-Saint-Barthélémy-Lorient, et qu'une mauvaise manoeuvre les fait chavirer, il traite Tabarly de " con " (la première fois et sans doute la dernière fois que cela est arrivé au maître), car il sait que ce naufrage aura des conséquences dramatiques pour son ami Hubert, CDK étant propriétaire du bateau. En 1996, vainqueur de la Solitaire du Figaro, il attend chacun de ses concurrents pour leur payer à boire. Ou encore cette année, lorsqu'il triomphe aux Sables-d'Olonne, il déclare : " Je finis quatrième, à la place du con. J'ai soulagé l'éventuel con qui aurait pu être à ma place ! Comme quoi ma générosité n'a pas de limites. "
    Dans ce livre, où il revient avec son humour et son franc parler sur son incroyable carrière de marin mais aussi de concepteur de voiliers, Jean Le Cam nous fait découvrir les coulisses de la course au large : la quête des sponsors, le risque permanent, la recherche permanente de la vitesse... Le Cam veut également transmettre à travers ce livre son amour de la voile et de la mer aux jeunes générations.
    Palmarès1982 : Record de l'Atlantique sur Jet Services II, comme équipier de Patrick Morvan.
    1984 : Vainqueur de la Route de la découverte avec Philippe Poupon sur Fleury Michon III.
    1988 et 1989 : Champion du monde de Formule 40.
    1994, 1996, 1999 : Vainqueur de la Solitaire du Figaro.
    2005 : 2e du Vendée Globe.
    2006 : 2e de la Route du Rhum en classe IMOCA sur VM Matériaux.
    2013 : Vainqueur de la Transat Jacques-Vabre avec Vincent Riou en classe IMOCA sur PRB.
    2015 : Champion du monde IMOCA Ocean Masters ; Vainqueur de la Barcelona world race avec Bernard Stamm.
    2021 : 4e du Vendée Globe et premier des non-foilers.

  • Addict à la vie

    Erwann Menthéour

    • Solar
    • 7 Octobre 2021

    " Lorsque j'écrivais " Et si on arrêtait de se mentir ", je me mentais à moi-même. Moi aussi j'ai mes problèmes, mes démons, mes paradis, mes enfers. Mes addictions. Aujourd'hui, je peux tomber le masque. Je suis super addict à la vie, même si j'ai conscience que mes démons reviendront encore me hanter. Mais je suis enfin devenu acteur de mon propre film. " En 1999, Erwann Menthéour, alors coureur professionnel, publie " Secret défonce " pour dénoncer le dopage dans le cyclisme.
    Il devient ensuite coach sportif et entrepreneur, lançant avec succès sa méthode Fitnext.
    Ses essais l'ont installé comme un acteur important du secteur de la santé et du bien-être.
    Il revient aujourd'hui sur ses 20 ans d'existence depuis la parution de " Secret défonce. " Oui, il a connu le succès, il a été starifié dans les médias. Mais il est resté à la merci de ses addictions (drogue, alcool, sexe...). Dans ce récit sans concessions, il décrit ses accès de faiblesses, ses doutes, comme autant de scènes de film saisissantes. Mais il explique aussi les mécanismes qu'il a su mettre en oeuvre pour se relancer, pour renaître à chaque fois à la vie.

  • La course parfaite : François Mathet, portrait du maître-entraîneur Nouv.

    Un monde de seigneurs. Vous l'étiez par naissance, mais vous pouviez le devenir. Il fallait du talent, de l'ambition et du courage.
    Le jeune François Mathet a une passion : le pur-sang et les courses. Mais il ne vient pas du sérail. Il entre par effraction dans un cénacle où se croisent grands propriétaires et femmes de caractère. Meilleur gentleman-rider des années 1930, l'ancien officier de cavalerie a un don singulier pour comprendre les chevaux et une méthode d'entraînement unique. Maître d'apprentissage d'Yves Saint-Martin, il mène le jockey émérite à la gloire, pourtant les déchirures n'épargnent pas ces deux Magnifiques.
    Il a tout gagné : des Arc-de-Triomphe, Jockey-Club, Prix de Diane, Derby d'Epsom... À Chantilly, il est l'entraîneur des plus prestigieuses écuries, celles de l'Aga Khan ou de Guy de Rothschild. Aussi de Gabrielle Chanel et d'Alain Delon. Adoré des turfistes pour son honnêteté, détesté par ses pairs pour son arrogance, l'énigmatique « Napoléon des entraîneurs » est respecté de tous. Il défait les malédictions, suscite curiosité et controverses. Sa vie se lit comme un roman.
    Ce portrait de François Mathet, élu « entraîneur du xxe siècle », révèle ses combats, ses fêlures, et retrace une page mémorable de l'histoire des courses françaises.

  • Meilleur ailier de tous les temps, meilleur buteur du XXIe siècle, sextuple Ballon d'or mondial et Soulier d'or européen : Lionel Messi enchaîne les superlatifs et les récompenses. Et, depuis son arrivée en France, il est certainement le joueur le plus doué de toute l'histoire du PSG. Rien ne prédestinait pourtant le jeune Lionel à devenir cette immense star mondiale. Né dans la pauvreté en Argentine, avec une santé fragile, d'une timidité presque maladive, Messi a dû surmonter bien des handicaps pour devenir une idole des stades. Cette biographie raconte ce parcours et cette ascension exceptionnelle, à force d'un travail acharné, en Argentine d'abord, puis en Espagne et maintenant au PSG. On y découvre un tacticien hors pair au jeu subtil et un homme intelligent qui ne s'est jamais laissé aveugler par les mirages de la gloire. Un joueur dont la carrière, à 34 ans, ne fait sans doute que commencer !

  • Zinédine Zidane est le Français le plus célèbre au monde, mais qui est-il vraiment ? Un être secret qui cultive la discrétion, un homme adulé qui se préserve et protège les siens, une star au destin exceptionnel qui reste un type normal.
    À travers dix-huit années d'échanges et de confessions exclusives avec le joueur devenu entraîneur, grâce aux témoignages des proches de l'icône qui ont accepté de parler avec confiance et liberté, Frédéric Hermel livre le récit d'une vie hors du commun.
    De son enfance marseillaise et son parcours pour devenir l'un des plus grands footballeurs de l'histoire à son incroyable triplé en Ligue des champions à la tête du Real Madrid, en passant par sa relation fusionnelle avec ses quatre fils et sa femme Véronique, l'auteur raconte avec respect, délicatesse et précision, tous les épisodes majeurs de la destinée de Zidane. Il retrace la conquête de la première étoile de champion du monde, revient sur le geste fou contre Materazzi, sur cette violence en lui, mais surtout sur son immense générosité et son sens de la justice. Il explique aussi les affres de son nouveau métier, son rapport à l'argent, son identité si française et sa solitude revendiquée. Et relate de nombreux événements, petits et grands détails, méconnus et inédits.

  • LE CARNET DE BORD D'UN IMMENSE CHAMPION
    près son triomphe aux Jeux olympiques de 2018 (trois médailles d'or), Martin Fourcade peine à retrouver ses sensations. La saison post-olympique s'apparente à un calvaire, au point qu'il se demande s'il n'a pas perdu la flamme et les qualités mentales et physiques qui ont fait de lui le plus grand biathlète de l'histoire. Alors, à l'aube de ce qui deviendra sa dernière saison, il entame une opération de reconquête sans certitude, mais avec une immense détermination. Un dernier tour de piste est le carnet de bord touchant, sincère et circonstancié de cette renaissance : du premier jour de compétition de présaison jusqu'au franchissement de l'ultime ligne d'arrivée, épilogue d'une saison haletante, point final d'une carrière en or. On découvre l'homme, le passeur, le père derrière le champion. Et on comprend encore mieux comment et pourquoi il est devenu une légende du sport. 

  • Alain Bernard : mon destin olympique Nouv.

    « Transmettre encore et toujours mon parcours, celui d'un sportif, parti de si loin, sans talent particulier mais qui grâce au travail et à sa ténacité, avec un peu de chance, a su forcer son destin, se construire la vie de ses rêves... »
     
    Alain Bernard, double champion olympique, vainqueur sur la discipline reine 100 mètres nage libre, appartient à la légende du sport français.
     
    Si le destin ne tient pas à grand-chose, celui d'Alain Bernard tient à onze centièmes de seconde. Ces onze centièmes qui vous font basculer de l'anonymat des bassins aux sollicitations médiatiques et à la notoriété.
     
    Pourtant, rien ne le prédestinait à une telle carrière, ni ses parents qui l'inscrivent à la natation dès six ans par peur de le voir se noyer, ni ses capacités naturelles de nageur. Devenir le meilleur, se différencier des autres par le sport pour faire face au harcèlement dont il a été victime à l'adolescence. C'est ce qui a motivé Alain pour vaincre sa timidité et ses complexes liés à sa taille et à sa minceur hors normes.
     
    Touché par la perte de ses camarades lors du tournage d'une émission de téléréalité et d'aventure, il partage dans son autobiographie ses valeurs - le courage, le respect, la combativité - qu'il continue de véhiculer aujourd'hui. Il dévoile les coulisses de l'âge d'or de la natation, ses rivalités, ses amitiés mais aussi l'équipe de France et les guerres de clans. Un récit d'une sincérité rare.

  • Lewis Hamilton : la biographie du plus grand palmarès de F1 de tous les temps Nouv.

    En 15 ans, Lewis Hamilton est passé du statut de pilote prometteur à celui de plus grand palmarès de l'histoire de la Formule 1. De ses débuts fracassants chez McLaren à sa domination avec Mercedes, il a connu une carrière jonchée d'obstacles, et affronté les plus grands pilotes de sa génération.
     
    Paré d'un seul titre mondial après six années dans la discipline, Hamilton semble passer à côté de sa carrière lorsque qu'il signe chez Mercedes. Une écurie qui peine dans le même temps à démontrer tout son potentiel. Mais l'association du pilote et de son team va créer la plus grande dynamique de victoire jamais vue en Formule 1.
     
    Ces succès lui confèrent le statut de pilote difficile à battre. Et il va en profiter pour pulvériser tous les records, celui d'Ayrton Senna au nombre de pole positions, de Michael Schumacher au nombre de victoires, avant d'égaler aussi le record de couronnes mondiales détenu par l'Allemand.
     
    Ce livre retrace cette incroyable aventure, avec les inévitables rivalités,
    Alonso, Räikknen, Rosberg, Vettel et Verstappen, une aventure qui laisse parfois la place au doute et à l'agacement. Un destin hors du commun.

  • En remportant la Coupe du monde 2018, comme sélectionneur de l'équipe de France de football, vingt ans après l'avoir brandie en capitaine valeureux d'une autre équipe de France, Didier Deschamps a repoussé un peu plus loin les limites que l'on fixe généralement aux gens normaux. Il était devenu depuis longtemps un héros du quotidien, le voilà, ad vitam aeternam, dans la peau du personnage ordinaire qui, après s'être inventé un destin exceptionnel, n'en finit plus de le peaufiner. Et après ? Il reste un mystère et un homme simplement complexe parce qu'habité de tant de doutes, de douleurs vraies ou formatées. Après quoi court-il ? Sans doute ne s'est-il pas lancé à la poursuite du bonheur et toutes les pages de ce portrait sans concession le révèlent. Personnage hanté par ses failles et par ses rêves toujours inassouvis, il semble vivre toujours un divorce déchirant entre ce qu'il voudrait être et ce qu'il est réellement. Puisque la conquête est son oxygène, l'Euro qui se profile peut lui apporter un nouveau bonheur infini. Même si, pour lui, l'éternité ne dure qu'un instant.
    Bernard Pascuito a longtemps été journaliste avant de se consacrer entièrement à l'édition et l'écriture. Il est l'auteur de nombreuses biographies, dont La Dernière Vie de Romy Schneider (Le Rocher, 2018), Johnny (Gründ, 2017), Annie Girardot, une vie dérangée (Flammarion, 2011) et d'essais : Les Héritiers (Albin Michel, 2019), Demain est à nous (Gründ, 2019), Les Politiques aussi ont une mère, avec OIivier Biscaye (Albin Michel, 2017). Il vient de publier, au Cherche-Midi éditeur, La Dernière Vie de Serge Gainsbourg.

  • La première biographie officielle d'un surdoué du Moto GP.
    Vainqueur de ses deux premiers Grands Prix en 2020, le pilote français Fabio Quartararo est entré dans l'histoire. À 21 ans, il est déjà considéré comme le plus grand rival de Marc Marquez.
    Formé en Espagne, hyper précoce, promu en 2019 en MotoGP dans l'équipe satellite Yamaha, il confirme son potentiel en signant six pole positions, monte sept fois sur le podium et se classe cinquième et meilleur débutant du championnat.
    Proche de l'auteur, Michel Turco, Fabio Quartararo se confie régulièrement à lui. Il lui a ouvert les portes de sa famille et de ses proches pour faciliter son travail de biographe.

  • Steve Kerr : une vie

    Scott Howard-Cooper

    • Amphora
    • 28 Octobre 2021

    Personne n'a vécu une carrière aussi riche que Steve Kerr dans le sport américain ! Que ce soit comme joueur ou comme entraîneur, l'ancien coéquipier de Michael Jordan a déjà remporté huit titres NBA : cinq en tant que joueur et trois en tant qu'entraîneur. Steve Kerr a surtout partagé le vestiaire de stars du basket tels Shaquille O'Neal, Tim Duncan, Scottie Pippen ou encore Dennis Rodman, Stephen Curry et Kevin Durant.
    Dans cette biographie fascinante, Scott Howard-Cooper dépeint l'homme et les différentes facettes de sa vie qui ont fait de lui une légende, de son enfance au Moyen-Orient, à la tragédie du meurtre de son père par des terroristes. Il nous décrit ses difficiles débuts en NBA, puis ses saisons victorieuses avec les Chicago Bulls et les San Antonio Spurs durant lesquelles il est devenu le joueur à 3 points le plus adroit de l'histoire de la Ligue. Mais aussi son succès en tant qu'entraîneur des Golden State Warriors qu'il a menés au titre NBA dès sa première année et avec qui il a battu le record du plus grand nombre de victoires dans une saison régulière de NBA, avec 73 victoires en 82 matchs, dépassant... les Bulls de Chicago 1996 où il jouait.
    Une histoire incroyable et inspirante qui vous donnera un aperçu de l'intelligence et du travail fourni par Steve Kerr pour devenir un des plus grands champions de son sport.

  • Il y aura 60 ans, l'été 2021... Le récit poignant de la tragédie du Frêney ou la lutte pour la survie d'un groupe d'alpinistes soudés parmi lesquels l'Italien Walter Bonatti et le Français Pierre Mazeaud.
    Au milieu de l'été 1961, sept jeunes alpinistes ambitieux unissent leurs forces pour s'attaquer au dernier problème du moment : le pilier central du Frêney, dans la paroi sud du mont Blanc.
    Un orage dantesque les frappe alors qu'ils sont tout près du but. C'est le premier acte du drame, que Virginie Troussier reconstitue jour après jour, au plus près des corps et des âmes de ces hommes qui luttent désormais pour survivre.
    En couverture : Pierre Mazeaud et ses trois compagnons bientôt disparus, la veille du départ pour le pilier du Frêney.

  • Ancien champion du monde brésilien et joueur du PSG et du Milan AC, Leonardo est celui qui a construit les bases du PSG qatari. Il a fait venir Ibrahimovic, Verratti, Thiago Silva, Thiago Motta...
    Personnage charmeur, habile communicant, il fascine par sa capacité à négocier, ses talents de recruteur, sa facilité à naviguer dans le milieu du foot business entre superstars, agents et médias omniprésents.
    Ce livre est la première biographie qui lui est consacrée.

  • Triple champion du monde de Formule 1, pilote incroyable de précision sur les circuits et personnalité unique et populaire en dehors, Niki Lauda était l'une des plus grandes stars des sports mécaniques. Entre sa rivalité avec James Hunt, racontée dans le film  Rush, et sa collaboration avec Lewis Hamilton et Mercedes, sa carrière a aidé à définir la Formule 1 moderne.
     
    Six semaines seulement après l'accident de 1976 au célèbre circuit du Nürburgring, Niki Lauda est remonté dans sa Ferrari à Monza pour défendre son premier titre de champion du monde, un acte de bravoure à nul autre pareil dans l'histoire du sport.
     
    Après sa guérison extraordinaire de cet accident, Lauda a repris le titre en 1977, et après être sorti de sa retraite, il a de nouveau été sacré en 1984 avec McLaren au terme d'une saison haletante face à son coéquipier Alain Prost.
     
    Après avoir raccroché son casque pour de bon en 1985 et s'être consacré à sa propre compagnie aérienne, Lauda a ensuite fait son retour en Formule 1 dans divers rôles de management chez Ferrari et Jaguar, et il a notamment été de ceux qui ont réussi à convaincre Lewis Hamilton de rejoindre Mercedes.
     
    Journaliste F1 depuis quarante ans et correspondant pour la BBC Radio et  The Observer, Maurice Hamilton a rencontré Lauda pour la première fois en 1971. S'appuyant sur des interviews avec ses amis, sa famille, des pilotes concurrents et des collègues, découvrez un superbe hommage à l'un des pilotes les plus talentueux et courageux de l'histoire de la Formule 1 !
     
    Avec des témoignages inédits de Niki Lauda lui-même et des plus grands acteurs de la Formule 1 (Alain Prost, Lewis Hamilton, Toto Wolff, Bernie Ecclestone, Max Mosley...) et un avant-propos de Nico Rosberg.

  • Héros adulé de la Belle Époque, aviateur doublement décoré pendant la Première Guerre mondiale, icône des Années folles, acteur à Hollywood, puis invité d'honneur de nombreuses soirées parisiennes jusqu'à sa mort, le boxeur Georges Carpentier (1894-1975) a eu mille vies.Le 2 juillet 2021 commémorera le centenaire du « combat du siècle » entre le French Idol et l'Américain Jack Dempsey. Cet affrontement, miroir des rancoeurs et des inquiétudes de l'après-guerre, demeure non seulement un spectacle sans précédent, mais également l'un des premiers événements-monde, car il fut suivi de manière quasi simultanée sur les deux rives de l'Atlantique.En ressuscitant le boxeur, cette première biographie historique dévoile un champion au parcours romanesque. Né à Liévin en 1894 dans un milieu de mineurs, il connaît dès l'adolescence une foudroyante ascension sociale par le sport : la boxe anglaise professionnelle. Entre 1911 et 1913, le Français rafle quatre titres de champion d'Europe. Il devient la première grande célébrité du sport français, avec l'aviateur Roland Garros. Il est statufié à 18 ans et devient richissime. Il n'a que 20 ans quand éclate la guerre. Il devient un pilote chevronné. Démobilisé en 1919, il reprend le chemin des rings. En 1929, il entame une tournée américaine et devient un héros d'Hollywood. Désormais il fréquente les têtes couronnées et la haute société, multipliant les liaisons, comme avec Marlene Dietrich...
      Stéphane Hadjéras est professeur d'Histoire dans le secondaire, et prévôt fédéral (entraîneur diplômé) de la Fédération française de Boxe. Il enseigne et vit à Besançon.

  • Il est au pied de la paroi, une paire de chaussons à la main et un sac à pof dans le dos, un océan de granit au-dessus de lui. L'histoire est sur pause. 3h56 plus tard, il se tient debout, sans corde, au sommet d'El Capitan au Yosemite. Il vient tout simplement de réaliser le solo du siècle. le grimpeur américain Alex Honnold vient d'ajouter un chapitre majeur à son destin.
    A l'occasion de cet exploit et de la sortie internationale du film événement Free solo, sélectionné cette année aux Oscars, Guérin réouvre les pages de Solo intégral, biographie publiée en 2016. Jamais une édition n'a autant mérité d'être revue et augmentée : revue par le rêve, augmentée de l'inimaginable.
    Acte I : Solo intégral d'Alex Honnold est la fascinante confession d'un adepte de forme la plus spectaculaire de l'escalade : le solo intégral consiste à grimper sans corde et sans matériel. La chute est inévitablement sanctionnée par la mort. Alex est le plus doué de ces soloïstes. Vous allez dire " fou ", " suicidaire " ? Dans ce livre autobiographique, Alex raconte le chemin qui l'a conduit à cette pratique et prouve que c'est l'exact contraire : il est un modèle de sang-froid, de lucidité, de raison.
    Lorsque nous avons traduit et publié la première édition du livre, en 2016, Alex était déjà une star aux États-Unis. Sur la scène du Grand Rex, il a tenu 2000 personnes en haleine par son charisme. Les lecteurs ont suivi. Solo intégral s'est vendu à ce jour à plusieurs milliers d'exemplaires.
    À la fin du livre, il passe en revue les défis susceptibles de l'inspirer et reconnaît penser au solo intégral d'El Capitan, joyau du Yosemite, en Californie, la plus grande paroi verticale du monde : 900 mètres de granit lisse, compact, minces fissures et écailles minuscules. Ceux qui en ont fait la première ascension dans les années 1960 y ont passé des semaines et ont planté des centaines de pitons. Un objet chutant de n'importe quel point de la paroi s'écrasera à son pied sans l'avoir touchée. Idem pour un corps.
    Acte II : Le 3 juin 2017, Alex Honnold a réalisé son rêve. En 3h56, sans corde, il a gravi la voie Freerider. " Le solo du siècle " ont dit beaucoup de connaisseurs. " Le plus dangereux jamais réalisé " a ajouté le National Geographic. Son ami Jimmy Chin l'a filmé, et a réalisé un film haletant, Free solo, en compétition pour l'Oscar du meilleur film documentaire le 25 février prochain.
    Après l'ascension, Alex a repris la plume. Il a écrit deux longs chapitres pour raconter cette ascension d'anthologie, et le tournage. Deux chapitres qui justifient à eux seuls de replonger dans le destin hors norme d'Alex Honnold.

  • Megan Rapinoe est une des athlètes les plus marquantes de la scène sportive mondiale. En parallèle de son succès professionnel sur les terrains de foot, elle est aussi devenue une icône et un modèle pour des millions de personnes en s'exprimant avec courage sur les enjeux sociétaux les plus importants.
    Élevée dans une petite ville conservatrice du nord de la Californie, benjamine d'une fratrie de six enfants, Megan Rapinoe a quatre ans lorsqu'elle tape dans son premier ballon. Son talent pour ce sport est une évidence. Si ses parents encouragent son amour pour le foot, ils l'incitent également à s'engager auprès des plus démunis.
    Son enfance, aux côtés de sa soeur jumelle adorée Rachael, est marquée par la tragique addiction à la drogue de son frère Brian. Militante dans l'âme, elle est la première joueuse de football à faire son coming-out dans les médias en 2012, puis en 2016, elle n'hésite pas à s'agenouiller pendant l'hymne nationale en soutien au joueur Colin Kaepernick, parti en guerre contre les discriminations raciales et les violences policières. Son refus public et catégorique de se rendre à la Maison Blanche après la victoire à la Coupe du monde 2019 a fait couler beaucoup d'encre, tout comme l'action en justice qu'elle a intentée avec ses coéquipières contre la fédération américaine de football pour obtenir une rémunération égale à celle de l'équipe masculine. Férocement anti-Trump, elle a apporté son soutien à Joe Biden dans la course à la Maison Blanche.
    Comme elle l'a déclaré après la victoire au mondial de l'équipe américaine à New York en 2019 : « C'est notre responsabilité de rendre le monde meilleur. »
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Marguerite Capelle et Hélène Cohen

  • Ce livre retrace le parcours extraordinaire de Nadia Nadim qui  a fui la guerre civile en Afghanistan pour rejoindre l'Europe. 
    Réfugiée dans un centre d'accueil au Danemark, elle est rapidement  remarquée pour ses capacités par le club de football  local avant d'entrer dans le coeur des Danois à l'occasion des  championnats d'Europe 2017.
    Après avoir joué à Portland et à Manchester City, Nadia déploie  désormais tout son talent, son style original et son audace sans  limite au Paris Saint-Germain. Elle suit également des études  de médecine à l'université d'Aarhus.  Sa détermination, sa force et sa mentalité de combattante en  font un exemple pour toutes et tous. Dans son autobiographie,  elle raconte son histoire hors du commun dans l'espoir d'inspirer  les autres à poursuivre leurs rêves.Je suis plus rapide que les autres,  et plus forte. Quand je suis  absorbée par le jeu,  je n'ai pas le temps de penser  à ce qui m'est arrivé avant  notre vie au Danemark.  Sur le terrain, je suis comme  toutes les autres, je ne suis  ni pauvre ni réfugiée,  je suis footballeuse.

  • Disparue tragiquement le 9 mars 2015, Florence Arthaud a laissé derrière elle une carrière de navigatrice exceptionnelle. Ce livre, écrit quelques mois avant son décès, est son dernier témoignage : le récit poignant d'une nuit dramatique au cours de laquelle elle a réchappé à la mort...
    "J'ai basculé en une fraction de seconde. Je suis dans l'eau. Il fait nuit noire. Je suis seule [...]. Dans quelques instants, la mer, ma raison de vivre, va devenir mon tombeau."
    Le samedi 29 octobre 2011, alors qu'elle naviguait seule à bord de son voilier, Florence Arthaud tombe à l'eau, au large du cap Corse. Isolée, en pleine nuit, sans gilet de sauvetage, la navigatrice va affronter la mort pendant de longues heures. Elle restera en vie grâce à une série de petits miracles : une lampe frontale, un téléphone portable étanche, du réseau et sa mère qui veillait en pleine nuit.Dans ce livre confession, Florence Arthaud revient sur cet épisode tragique. Elle livre les sentiments, les pensées et les souvenirs qui l'ont accompagnée alors qu'elle se noyait en pleine mer.

  •   À 28 ans, le biathlète français est d'ores et déjà une légende de son sport mais aussi un  des plus grands champions de l'histoire du sport français et le plus médaillé au sport d'hiver.
     
    Aussi précis au tir que rapide et endurant sur ses skis, le champion né dans les Pyrénées orientales s'est forgé au fil des ans un palmarès unique avec 2 médailles d'or et deux médailles d'argent aux JO d'hiver, 11 championnats du monde et 63 victoires en Coupe du monde. Et il va s'attaquer aux JO de Pyeongchang en Corée du Sud avec un appétit de géant.
     
    Dans ce livre qu'il a lui-même écrit, il revient sur les secrets de sa méthode, son rapport à la nature et n'élude pas les sujets qui fâchent comme les soupçons de dopage de ses adversaires russes. 

  • En remportant le Grand Prix de Formule 1 d'Italie en septembre 2020 à Monza, Pierre Gasly est entré dans la légende de la course automobile. Un passage de l'ombre à la lumière pour ce jeune pilote de 24 ans seulement, arrivé deux ans plus tôt en F1.
    Ce livre raconte l'ascension fulgurante de Pierre  : de ses débuts en karting au podium de Monza, de son départ du domicile familial à 13 ans jusqu'à son nouveau statut de star internationale. Il dévoile également ses blessures intimes, comme la mort de son ami, le pilote Anthoine Hubert, dans un accident sur un circuit.
    À travers les témoignages de ses parents, des proches et amis, on découvre un jeune homme plein de volonté et d'ambition. Un compétiteur né, un travailleur acharné qui ne vise maintenant plus qu'une seule chose  : le titre de champion du monde  !
     

  • En 1988, la Néo-Zélandaise Lydia Bradey devient la première femme à réussir l'Everest sans oxygène, mais son exploit est " effacé " par des compagnons d'expédition jaloux, qui l'accusent d'avoir menti. Ce texte raconte la vie d'une femme à l'énergie indomptable, courageuse dans l'épreuve, élégante dans le triomphe. Un vrai polar d'altitude, et une formidable autobiographie, d'une sensibilité très féminine (et féministe).
    " Pourquoi ont-ils fait ça ? Pourquoi ont-ils dit que je n'avais pas gravi l'Everest ? "
    1988 : une jeune femme de 27 ans redescend du sommet de l'Everest, tout sourire sous ses dreadlocks blondes. Elle est la première femme au monde à réussir cet exploit sans oxygène. Mais que se passe-t-il? Pourquoi ses compagnons ont-ils déserté la montagne alors qu'elle se trouvait encore, seule, dans la zone de la mort? Et pourquoi, contre toute évidence, affirment-ils qu'elle a menti, elle dont la sincérité dérange?
    Lydia Bradey a passé des années à chercher les réponses à ces questions, et près de trente ans à les écrire avec l'aide de son amie auteur, Laurence Fearnley. Et la plus belle réponse est sa vie intense traversée par sa relation puissante et dérangeante avec Royce, cette mère qui l'a élevée seule ; par sa passion dévorante pour l'alpinisme, avec un talent inné pour l'altitude ; par sa trace en zigzag dans un Himalaya souvent macho où elle se promène en dansant, sans jamais s'user mais pas sans efforts. Adolescente, elle jouera des coudes pour entrer au club alpin qui n'accepte alors pas les femmes ; plus tard, elle se fera sermonner avant l'arrivée au camp de base de l'Everest pour s'assurer qu'elle reste à sa place...
    2019 : Lydia Bradey est guide de haute montagne et se dresse pour la sixième fois de sa vie sur le Toit du monde, avec une cliente. Presque au même instant, la photo d'une hallucinante file d'attente est diffusée en direct sur les réseaux sociaux, mais Lydia, comme toujours, a tracé sa voie loin de la cohue.

  • Raide vivant

    Paul Bonhomme

    Ténor d'un nouvel alpinisme qui allie virtuosité technique et vitesse, Paul Bonhomme s'est révélé au grand public à l'occasion d'une impressionnante série de descentes à ski et de traversées vertigineuses. Raide vivant, écrit comme un hommage trop longtemps attendu à un frère disparu, est une autobiographie sensible. " Paul est un poète de la raideur ." Préface de Kilian Jornet " Maman, demain je pars pour la face nord du pic Sans Nom. Tu trouveras peut-être ce mot un peu tard mais au cas où, tu sauras où me retrouver. J'aurai fait attention, tu sais ! "
    Paul vit pour la montagne, il s'y consume à la recherche de quelque chose d'insaisissable, qui se dessine au fil des ascensions. Il fume, grimpe souvent en solitaire, hésite, se fait peur, skie des pentes de neige raides comme les toits des clochers, visite la très haute altitude, court sur les arêtes... Parfois il s'arrête et se retourne sur les instants incandescents de son passé, ces moments où " le monde entier se concentre dans un geste ". Souvent ils sont là, les disparus là-haut ou là-bas, les mentors, les proches, les amis népalais morts sur la route ou sous l'avalanche, les amis encore... Car " la mort n'est jamais loin au plus intense de la vie ".
    La vie que raconte Paul Bonhomme avec la maîtrise d'un écrivain de l'action, c'est la sienne : la vraie vie d'un as de l'alpinisme d'aujour d'hui. Une vie fiévreuse, rapide, hantée parfois mais toujours intense. Où la recherche de la beauté en montagne se prolonge dans l'écriture.
    Paul Bonhomme est guide de haute montagne et " ultra-montagnard ".
    Raide vivant est son premier livre.
    Ce livre a reçu le grand prix du livre de montagne 2020 du FIFAD (Festival des Diablerets)

  • Ayant poussé la porte de la ferme « Les Gouttes » à Masbaraud-Mérignat, où Maria et Martial Poulidor sont métayers, Christian Laborde ressuscite l'enfance paysanne de Raymond, avec les bêtes et les arbres, les contes en occitan, et les Résistants que l'on ravitaille. Tout, dans cette enfance et ce pays, est beau et brutal, rude et merveilleux. La Creuse a donné à Raymond une force incroyable: il monte sur un vélo de fortune, et, le 2 août 1956, dans le Bol d'Or des Monédières, les disperse tous façon puzzle. Qui est donc ce coureur plus applaudi que moi, qu'on appelle La Pouliche ? demande, agacé, Louison Bobet ? C'est Raymond 1er. L'épopée vient de commencer.
    Les mots savoureux d'un Laborde affûté embarquent le lecteur chez Mercier, dans le bureau d'Antonin Magne où Raymond signe, en septembre 1959, son premier contrat, dans les bosses cambrées d'un Milan-San-Remo que Poulidor transforme, le 19 mars 1961, en Milan-San-Raymond, sur les pentes surchauffées du Puy de Dôme où il rendez-vous, le 12 juillet 1964, avec la légende et Jacques Anquetil, sur le bord des routes de France où des milliers de supporters s'agglutinent pour l'acclamer, dans les lacets du Pla d'Adet où il signe, le 15 juillet 1974, à 38 ans, un de ses plus beaux exploits sur le Tour...
    Poulidor by Laborde... un champion par un écrivain. Si la France était peuplée de Poulidor, elle roulerait en tête et sourirait.

empty